Vous êtes iciActualités»Nouvelles du réseau ALPARC»Sports de neige et faune sauvage : lancement d’un groupe de travail à l’échelle des Alpes

Sports de neige et faune sauvage : lancement d’un groupe de travail à l’échelle des Alpes

vendredi, 09 septembre 2016

Après le succès du workshop international « Wildlife and winter sport activities » les 3 et 4 mars dernier dans le Massif des Bauges auquel 45 personnes ont assisté, un groupe de travail sur cette thématique s’est formé en ce début d’été. La volonté de travailler ensemble dans le réseau ALPARC est fondé sur le constat que la problématique du dérangement de la faune en hiver suit la même dynamique dans beaucoup de territoires alpins. Mutualiser les connaissances et pratiques peut apporter de la valeur ajoutée : un gain de visibilité, une plus forte sensibilisation des pratiquants et une meilleure qualité de gestion dans les espaces protégés alpins. L’objectif opérationnel pour ce groupe d’une vingtaine de personnes est de développer ensemble un projet à l’échelle transnationale.
Le groupe de travail dispose d’un espace de travail collaboratif en ligne , sur lequel infos et documents peuvent être partagés. En mai dernier, le comité de pilotage, composé de techniciens du PNR des Bauges, d’ASTERS et d’ALPARC, s’est réuni pour la première fois pour récolter les retours du workshop et fixer les étapes suivantes.

Résultats de l'enquête en ligne


Parmi les premières actions prévues par ce comité figurait une enquête en ligne qui a été lancée par ALPARC en juin dernier et à laquelle 27 personnes ont participé (44 % espaces protégés, 30 % chercheurs et 19 % clubs alpins). Elle avait pour but d’aider à canaliser les idées de projets. Globalement, l’enquête reconfirme l’intérêt à travailler ensemble sur cette thématique, notamment en ce qui concerne la sensibilisation, la communication et le monitoring du dérangement (faune sauvage et activités de sport). 74 % des participants sont en faveur d’une campagne de sensibilisation à l’échelle alpine. L’idée de travailler avec des régions pilotes a été évoquée, ainsi que le partenariat avec les clubs alpins et les entreprises du secteur outdoor pour la campagne de communication/sensibilisation.


La prochaine étape sera le développement d’un projet à l’échelle alpine. Par ailleurs, ALPARC recherche activement des fonds qui pourraient financer ces activités et le développement d’une stratégie de communication commune.

Pour aller plus loin: Workshop report « Wildlife and winter sport activities »
Pour adhérer au groupe du travail: ALPARC extranet